Présentation de l’association Renaissance 34

Renaissance 34 est une association de solidarité locale de droit français (loi 1901), créée en juin 2010, dont le siège est basé à Sète.
Elle est dirigée par un Conseil d’Administration dont les membres sont élus par l'Assemblée Générale Annuelle.

L’association comprend 4 salariés permanents :
– Une directrice
– Deux  CESF
– Une secrétaire

L’objectif de Renaissance 34 est de concourir à l’inclusion et à la promotion sociale des personnes habitant l’ouest montpelliérain (bassin de Thau et territoire de l’agence Vene-Mosson).
Nos missions s’exercent dans un souci de bientraitance de nos usagers (la bientraitance est une démarche collective qui vise à identifier les démarches les plus efficientes pour l’usager, dans le respect de ses choix et dans l’adaptation la plus juste à ses besoins).

Nos actions s’articulent autour de :
– L’aide à l’emploi et à la formation,
– L’accompagnement vers le logement,
– La lutte contre toutes formes d’inégalités de traitement,
– L’hébergement en offres adaptées

Ces domaines d'action ne sont pas exclusifs.
Une transversalité entre les différentes actions est recherchée chaque fois que possible.

Identités fondatrices, valeurs et éthiques

Notre association exprime ses valeurs dans son environnement social et économique qui concernent :

Des valeurs humanistes dirigées vers l’usager en termes de respect, d’écoute, de recherche d’autonomie, de libre arbitre, de dignité, de bientraitance. Elles sont aussi dirigées vers les professionnels en termes de loyauté, de compétence, d’engagement, de confidentialité, de disponibilité, d’honnêteté, d’intégrité, d’exemplarité et d’honneur professionnel.

Le principe d’égalité des droits et des devoirs entre tous les citoyens constitue l’élément fondateur de notre association. Cela signifie que la personne est première, qu’elle existe par elle-même.

Le principe de l’égalité des chances en découle directement. Il suppose une action continue de l’association visant à l’adaptation permanente de nos actions au regard de l’évolution des problématiques.

Des valeurs démocratiques dirigées vers la protection des personnes et des biens, la justice sociale, l’équité, la liberté ainsi qu’une laïcité ouverte et moderne.

Des valeurs fondées sur le droit concernant les droits individuels et collectifs ; droit à la discrétion et à la confidentialité, mais aussi droit à la contractualisation comme lieu de contradiction et d’émergence du sujet.

Si nous défendons ces valeurs c’est que nous souhaitons à tous ceux qui s’adressent à nous, « une vie bonne dans des institutions justes » selon Platon. L’intention étant posée, notre contexte sociétal et la nature du travail social nous mènent à un débat éthique. Cela implique une clarification sur la question des méthodes, des procédures, des protocoles.

Le questionnement éthique présent au sein de notre association sous forme instituée  implique que toute pratique professionnelle d’intervention sociale s’inscrit dans des normes et références collectives et participe d’un espace démocratique.

Cela implique que notre association prévoit en son sein  des espaces d’échanges et de réflexions où se débattent et s’élaborent des significations  communes, des  formalisations écrites énonçant des normes et explicitant les règles de conduites communes.  Ces principes de fonctionnement prennent en compte les expériences professionnelles, s’articulent aux valeurs collectives ainsi qu’aux règles de droits et sont dirigés vers un seul point, les finalités de nos missions.